Médias, potins et plus

Parlons des médias, de potins, d'actualités et plus...


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Inondations

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Inondations le Ven 11 Jan - 11:06

Le mercredi 09 janv 2008


Inondations: la situation s'améliore

Jean-François Néron
avec la col­la­bo­ra­tion de Lu­ce Dal­lai­re

Le Soleil

Les ré­si­dants de l’île En­chan­te­res­se, à Sain­te-Bri­git­te-de-La­val, ont pous­sé un ­grand sou­pir de sou­la­ge­ment ­hier ­après-mi­di lors­que l’em­bâ­cle qui les me­na­çait a fi­na­le­ment cé­dé.

­Mars 1992. C’est ce qui re­vient à la mé­moi­re des in­su­lai­res cha­que ­fois que se for­me une ac­cu­mu­la­tion de gla­ces. À l’épo­que, 80 % des mai­sons ­avaient été tou­chées par des in­on­da­tions à des de­grés di­vers ­après la for­ma­tion d’un em­bâ­cle. La Sû­re­té du Qué­bec et l’ar­mée ­avaient mê­me dé­pê­ché sur pla­ce ­trois hé­li­cop­tè­res ­pour ef­fec­tuer une cin­quan­tai­ne de sau­ve­tages. De ­quoi en gar­der le sou­ve­nir en­co­re aujourd’hui.

­Hier mi­di, sur le ­pont qui mè­ne à l’île, ­Yves Mor­neau re­gar­dait, im­puis­sant, la gla­ce s’en­tas­ser ­dans le che­nal est de la ri­viè­re Mont­mo­ren­cy. L’insulaire obs­er­vait aus­si, ­avec un ­brin de ner­vo­si­té, l’eau en­va­hir les ber­ges. «Fau­drait pas re­vi­vre ça», lan­ce ce­lui qui a su­bi l’in­on­da­tion il y a 15 ans.

En ma­ti­née, la Sé­cu­ri­té ci­vi­le ­avait for­cé l’éva­cua­tion des quel­que 200 per­son­nes qui ha­bi­tent l’île. C’est que la si­tua­tion de­ve­nait ­très pré­oc­cu­pan­te. En ef­fet, le ­bras ­ouest du ­cours d’eau ­était obs­trué de­puis le 24 dé­cem­bre sur une dis­tan­ce d’un de­mi-ki­lo­mè­tre. ­Hier, l’em­bâ­cle a at­teint un ki­lo­mè­tre et de­mi. Le se­cond em­bâ­cle for­mé à l’est lais­sait ­donc en­vi­sa­ger le pi­re. L’eau ne pou­vait ­plus s’écou­ler li­bre­ment.

La ten­sion qui ré­gnait de­puis le ma­tin a ­pris fin ­vers 14h. Au ­grand bon­heur des ci­toyens ras­sem­blés sur le ­pont, ­l’amas de gla­ce s’est dis­lo­qué ­sous ­leurs ­yeux. ­Mais le pro­blè­me s’est dé­pla­cé en ­aval, à Qué­bec, où les pom­piers sur­veillaient de ­près le sec­teur de la rue de la Sa­blon­niè­re à Beau­port. Au­cun ci­toyen n’a été éva­cué.

La ­crue mo­men­ta­née à Sain­te-Bri­git­te au­ra eu le ­temps de fai­re des dé­gâts. Au ­moins ­huit ré­si­den­ces ont su­bi des in­fil­tra­tions d’eau, se­lon Fran­çois Gau­mond de la Sé­cu­ri­té ci­vi­le. Les per­son­nes éva­cuées ­avaient tou­tes ré­in­té­gré ­leur de­meu­re en soirée.



La Chau­diè­re dé­bor­de



En Beau­ce, la ri­viè­re Chau­diè­re a dé­bor­dé à Beau­ce­ville, et ­bien que le ni­veau de l’eau se ­soit sta­bi­li­sé, l’em­bâ­cle d’en­vi­ron un ki­lo­mè­tre qui s’est for­mé à par­tir du ­pont né­ces­si­te­ra cer­tains tra­vaux au ­cours des pro­chains ­jours.

En mi­lieu ­d’après-mi­di, ­hier, les au­to­ri­tés mu­ni­ci­pa­les beau­ce­villoi­ses anti­ci­paient une bais­se du ni­veau des ­eaux de la ri­viè­re en rai­son des condi­tions mé­téo­ro­lo­gi­ques fa­vo­ra­bles.

«La ­pluie a ces­sé, et le mer­cu­re chu­te. Si la ten­dan­ce se main­tient, a in­di­qué le di­rec­teur des in­cen­dies et co­or­don­na­teur des me­su­res d’ur­gen­ce, Da­ve Roy, ­nous au­rons évi­té le pi­re.»

Pour­tant, ­plus tôt en jour­née, la ri­viè­re est sor­tie de son lit. Le sec­teur de l’hô­tel de ­ville a été in­on­dé, et l’ave­nue Lam­bert a été fer­mée à la cir­cu­la­tion.

«­Deux ré­si­den­ces ont été éva­cuées, 40 pro­prié­tai­res ont re­çu un ­avis d’éva­cua­tion. Une dou­zai­ne de vé­hi­cu­les ont été re­mor­qués. L’eau s’est in­fil­trée ­dans une di­zai­ne de bâ­ti­ments, ne cau­sant pas de dom­ma­ges ma­jeurs», pré­ci­se le co­or­don­na­teur.

Mê­me si les gla­ces ­sont ­plus min­ces qu’à l’ha­bi­tu­de, il fau­dra ef­fec­tuer cer­tains tra­vaux le ­long des ber­ges.

«­Pour évi­ter les mau­vai­ses sur­pri­ses, ­nous uti­li­se­rons une ex­ca­va­tri­ce et li­bé­re­rons les ber­ges», pré­ci­se M. Roy.

Par ­ailleurs, à Sain­te-Ma­rie, mê­me si le ni­veau de l’eau ­était tou­jours à la haus­se en soi­rée, le coor­­don­na­teur ad­joint aux me­su­res d’ur­gen­ce, Ber­nard Bou­lan­ger, ne pres­sen­tait pas de si­tua­tion gra­ve. «­Nous ne re­lâ­chons pas la sur­veillan­ce», a-t-il ­conclu.



Évacuation à Hun­ting­don



En Mon­té­ré­gie, c’est le cen­tre-­ville de Hun­ting­don qui a été le ­plus tou­ché. Une di­zai­ne de ci­toyens ont été éva­cués en rai­son du dé­bor­de­ment de la ri­viè­re Châ­teau­guay. Ils ont re­ga­gné ­leur do­mi­ci­le en fin de jour­née. La ri­viè­re Ya­mas­ka est également sor­tie de son lit à Ya­mas­ka et à Sain­te-An­ne-de-So­rel, iso­lant cer­tains in­su­lai­res à Ya­mas­ka.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum